Le tourisme durable et les Amis de la Nature

publié le 29 novembre 2021

C’est un des thèmes de travail mis en place par l’Internationale des Amis de la Nature, avec le souci d’impliquer des adhérents, même sans responsabilité au sein de leur fédération.
La première réunion sur ce thème s’est déroulée le 12 octobre 2021.

L’objectif des groupes thématiques

Après un tour de table des participants, Wilfried Meulenbergs, vice-président de l’IAN et coordinateur de ce thème, précise que les différents thèmes mis en place (tourisme durable, financement européen, justice climatique) sont l’une des façons d’être un peu plus proche des différentes fédérations et d’avoir ainsi plus de contacts.

Il rappelle que tout membre d’une fédération Ami de la Nature peut y participer, même sans responsabilité.

Il souligne qu’il est dommage qu’il n’y ait pas de thème « maisons » car chaque fédération en détient et chacune fonctionne différemment (hébergement, entretien, repas…) : des échanges entre fédérations pourraient également être intéressants et enrichissants. Nos maisons peuvent être un plus concernant le tourisme durable. Aussi, nous évoquerons nos maisons dans le cadre de ce thème.

L’objectif est d’échanger sur le tourisme durable :
• Ce qui se pratique au sein des fédérations membres, que cela fonctionne ou pas. Ce n’est pas parce qu’une idée ne fonctionne pas dans une fédération, que cela ne peut pas fonctionner ailleurs.
• Echanger sur des idées nouvelles, ce que nous pourrions faire, apporter, lancer comme activités, dans le contexte du tourisme durable 
• Quel mode de communication pouvons-nous utiliser ? Facebook, la lettre mensuelle de l’IAN ?

Tourisme durable : les projets

Cornelia Kuehhas, responsable entre autres du développement du tourisme durable, a présenté les projets récents et prévus de « Respect ». Pour ceux qui voudraient en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le site web : https://www.nf-int.org/en/tourism-respect-and-vision.

L’un des projets était de rencontrer et de travailler avec des compagnies de tourisme en Autriche, ceci afin de mieux comprendre leur pratique pour l’organisation de voyage. L’étape suivante était de revoir la conception des voyages actuels (industriels) pour aller vers des voyages plus humains : respecter la nature, pratiquer du tourisme doux. Il est prévu d’étendre ce projet dans d’autres fédérations.

Elle a cité d’autres projets tels que Erasmus, le calendrier de l’avent, les communications sur le tourisme durable, sur « Respect » …

Une réunion est prévue toutes les 6 semaines environ.

A notre prochaine rencontre, Cornelia invitera Kim Ressar, chargée des activités en plein air et du développement du tourisme durable à l’IAN afin de nous présenter les prochaines campagnes. D’autre part, chaque participant partagera avec les autres, les projets réalisés au sein de sa fédération sur le thème du tourisme durable et soumettra le cas échéant des idées.

Chaque réunion fera l’objet d’un compte-rendu qui sera diffusé largement et un rapport figurera dans les documents des prochaines conférences annuelles ou congrès.
Wilfried a proposé de réaliser un document dans un espace partagé, consultable et à enrichir par les membres du groupe de travail et accessible par les différentes fédérations, tout cela pour permettre à tous d’en prendre connaissance.

Christine Schmitt


Vous êtes adhérent et intéressé pour participer à ce groupe de travail ? Faites-vous connaître auprès du secrétariat de la fédération.