Conférence annuelle de l’IAN : des décisions importantes !

publié le 23 janvier 2017

La Conférence annuelle de l’Internationale des Amis de la Nature qui réunit les président(e)s des fédérations membres s’est tenue les 23 et 24 septembre à Bielefeld en Allemagne. Des décisions importantes ont déjà été prises : début 2017 sera officiellement lancé le Fonds des Amis de la Nature pour le climat, nous permettant de contribuer chacun et chacune à plus de justice climatique. Les valeurs de notre mouvement seront aussi au cœur des actions du prochain Paysage de l’année, dans une région à cheval sur le Sénégal et la Gambie.

Fonds des Amis de la Nature pour le climat

Le Fonds des Amis de la Nature pour le climat, décidé par le Congrès, permettra à toutes les Amies et à tous les Amis de la Nature de contrebalancer les effets négatifs pour le climat résultant de leurs voyages, par le versement de montants de solidarité. Ces contributions serviront à financer des projets des Amis de la Nature en Afrique, relatifs à la protection du climat et à l’adaptation aux changements climatiques.

Le site web du Fonds pour le climat www.climatefund.nf-int.org sera en ligne début 2017.

Paysage de l’Année Sénégal/Gambie

Par la décision d’organiser le premier Paysage de l’Année dans une région à cheval sur le Sénégal et la Gambie, la Conférence annuelle a donné un important signal. Le réseau d’organisations africaines d’Amis de la Nature est devenu un élément important de notre mouvement ; nos valeurs – par exemple la solidarité et la justice globale – se manifestent dans les projets réalisés en partenariat.

Sous la devise « La main dans la main avec l’Afrique » d’importantes actions locales seront initiées dans ce premier Paysage de l’Année africain, accompagnées d’initiatives solidaires en Europe. La manifestation de lancement aura lieu début 2018, les Amies et Amis de la Nature auront la possibilité de découvrir le Paysage de l’Année dans le cadre d’un voyage organisé par l’IAN.

Des informations plus détaillées sur le voyage et les activités prévues seront publiées début 2017.

HIKING EUROPE – Découvrir l’Europe rurale

Depuis avril de cette année, l’Internationale des Amis de la Nature est responsable de la mise en œuvre durable du projet de l’UE intitulé « Hiking Europe ». En étroite collaboration entre les partenaires au projet, des concepts et produits pour un tourisme de randonnée durable sont développés dans les régions Catalogne, Émilie-Romagne, Donegal et Dubrovnik-Neretva. Le projet a pour objectif de créer des offres touristiques bénéficiant en premier lieu aux petites et moyennes entreprises dans des régions rurales. Les nouvelles offres de randonnées seront promues au moyen de « Roadbooks » et d’un site web, destinés à susciter l’intérêt de randonneurs et randonneuses dans toute l’Europe.

Un plan de gestion est élaboré dans le cadre du projet-pilote, servant de modèle pour la mise en œuvre dans d’autres régions disposant de peu d’expériences dans le tourisme de randonnée. Des formations avec des acteurs locaux accompagneront la mise en œuvre.

À la fin du projet, fin 2017, le label Hiking Europe aidera les régions proposant du tourisme de randonnée durable à rendre visibles leurs offres au plan européen.

De nouvelles régions partenaires sont déjà recherchées, qui souhaiteraient devenir membres du réseau Hiking Europe ! Plus d’informations sur http://hikingeurope.net/

Ambassadeurs « Rendre les voyages équitables » – ambassadeurs et ambassadrices du tourisme durable

Sur la base du séminaire « pair-à-pair », nous avons réalisé en 2016 le projet « Rendre les voyages équitables » s’appuyant sur l’action « ambassadeurs et ambassadrices ». Le projet a démarré par un atelier d’une journée pour un groupe de jeunes en Autriche, présentant une introduction au tourisme durable : Comment gérer des barrières linguistiques ? Où m’informer avant un voyage? Quelles sont les alternatives aux voyages en avion? Ont été abordés des aspects culturels et sociaux du tourisme, tout comme la protection de l’environnement. D’ici fin janvier 2017 des actions en groupes restreints s‘appuyant sur les médias sociaux seront préparées et mises en œuvre, pour que nos ambassadeurs et ambassadrices puissent partager leurs enseignements avec les autres jeunes dans le réseau.

L’échange interculturel avec des jeunes au Sénégal et au Togo a aussi joué un rôle important dans le projet. Il y a eu deux séances modérées sur skype, permettant des échanges entre les participant/e/s dans les trois pays. Il a ainsi été possible d’apprendre ce que les jeunes dans d‘autres pays pensent du tourisme durable et quels sont les aspects qu’ils considèrent comme importants. Pour se connaître mieux, les participant/e/s ont travaillé en petits groupes pour concevoir un voyage durable fictif.

L’action sera reprise et élargie l’année prochaine.