Les Amis de la Nature d’Autriche s’expriment clairement contre l’idéologie d’extrême droite dans l’escalade !

publié le 2 août 2021 (modifié le 3 août 2021)

Dans la région de Vienne, on trouve des voies d’escalade dont le nom rend hommage au national-socialisme ou à des paroles de chansons tirées de groupes de musique d’extrême droite. Les Amis de la Nature d’Autriche rejettent fermement ces noms et les idées qui les sous-tendent et rappellent que l’escalade en Autriche ne doit pas être utilisée pour la propagande.

" Les Amis de la Nature ont été interdits en tant qu’association dès 1934 sous l’austrofascisme puis le national-socialisme. Après le rétablissement de l’association en 1945, les statuts de l’association affirment qu’il faut aspirer à une société fondée sur les valeurs fondamentales de liberté, d’égalité, de justice et de solidarité et que les Amis de la Nature favoriseront un développement vivant et un renouvellement constant de la démocratie dans tous les domaines de la vie. C’est pourquoi les Amis de la Nature d’Autriche se considèrent également comme engagés dans la résistance antifasciste et considèrent comme inacceptable le fait de nommer les voies d’escalade avec les codes nationaux-socialistes correspondants", a déclaré Andreas Schieder, président des Amis de la Nature d’Autriche.

C’est pourquoi les Amis de la Nature d’Autriche exigent que ces itinéraires soient renommés et retirés de tous les guides d’escalade.

Lorsque le temps le permet, des milliers d’amateurs d’escalade se rendent dans la banlieue de Vienne pour grimper sur diverses voies - éventuellement aussi celles qui portent ces noms. Les noms des voies sont utilisés dans les forums d’escalade et dans les publications, s’infiltrant ainsi dans la conscience des grimpeurs et, sans y penser, sont utilisés dans l’escalade quotidienne. Cette idéologie a entraîné des millions de morts et de souffrances et remet en question l’égalité de tous les peuples. C’est pourquoi, en raison de leur histoire, les Amis de la Nature ont le devoir de s’y opposer.

Traduction du communiqué de presse du 22 juillet 2021