Appel à plus d’ambition pour la loi climat

publié le 3 mars 2021

Dans une lettre ouverte au Président de la République et aux parlementaires, 110 organisations de la société civile, dont FNE, appellent à plus d’ambition pour la loi climat et résilience.

Monsieur le Président de la République,

Vous avez initié une démarche innovante au travers de la Convention Citoyenne pour le Climat visant à associer les citoyens à l’évolution de la loi pour tenir nos engagements climatiques dans un esprit de justice sociale.

Alors que les propositions des citoyens devaient être retranscrites dans la loi, force est de constater que le compte n’y est pas. L’étude d’impact accompagnant le projet de loi tiré de la Convention Citoyenne reconnaît ainsi que les mesures proposées ne permettront pas, en l’état, de tenir les objectifs de baisse d’émissions de 40 % à horizon 2030. Et ce, alors que cette cible est déjà en elle-même insuffisante compte tenu du nouvel objectif de -55 % adopté en décembre dernier à l’échelle de l’Europe.

Quant au Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE) et au Conseil National de la Transition Écologique (CNTE), récemment consultés pour avis sur le projet de loi, leurs avis convergent. Ils s’inquiètent en effet tous deux de l’insuffisance des mesures prises pour atteindre nos objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre, mais aussi de la faiblesse des dispositifs pour réduire les inégalités sociales. Le CESE indique ainsi que « les nombreuses mesures du projet de loi, en général pertinentes restent souvent limitées, différées ou soumises à des conditions telles que leur mise en œuvre à terme rapproché est incertaine » . [...]

>> Intégralité de la lettre ouverte (format pdf - 474.4 ko - 03/03/2021)

Ce qu’il reste des propositions de la Convention citoyenne :
>> Extrait du rapport de l’Observatoire des multinationales (format pdf - 331.7 ko - 03/03/2021)

Pour mieux comprendre comment les lobbies ont saboté la Convention citoyenne
>> c’est ici : https://reporterre.net/Les-lobbies-ont-sabote-la-Convention-citoyenne-pour-le-climat

Mais il est encore temps d’interpeller nos députés ! Il suffit simplement de remplir le formulaire en bas de page.
>> C’est ici : https://www.fne.asso.fr/actualites