125 ans d’Amis de la Nature – une force motrice pour le développement durable global !

publié le 1er décembre 2020

En 2020, le Mouvement des Amis de la Nature fête son 125e anniversaire. Fondée à Vienne en 1895, l’association compte aujourd’hui 42 organisations membres dans 41 pays. Des milliers de groupes locaux s’engagent pour des activités de loisirs et de tourisme respectueuses de l’environnement et accessibles à tous, pour la protection de notre patrimoine naturel et culturel et pour la cohabitation pacifique et solidaire de toutes et tous.

Le Congrès international des Amis de la Nature s’est penché avec fierté sur les réalisations du mouvement des Amis de la Nature et a en même temps formulé un catalogue de défis et de propositions, sur lesquels les Amis de la Nature se pencheront dans les années à venir.

Mettre un terme au changement climatique induit par l´homme !

La lutte contre la crise climatique est l’une des tâches les plus urgentes. Selon des études récentes, le changement climatique menace la vie d’au moins un milliard de personnes, en particulier dans les pays du Sud global. Même dans les pays comparativement moins touchés, on observe déjà une augmentation significative des phénomènes météorologiques extrêmes, et la perte mondiale de biodiversité est exacerbée par le changement climatique.

Nous devons renoncer aux combustibles fossiles et passer à une production d’énergie durable à partir de l’eau, du vent ou du soleil. Les technologies sont déjà industrialisées, il suffit de les mettre en œuvre à l’échelle mondiale.

Transformer le tourisme !

Le tourisme continue de jouer un rôle pour se détendre et s’instruire et pour promouvoir la compréhension internationale, mais une réorientation est nécessaire de toute urgence. Les voyages ne peuvent plus être un bien de consommation dont profitent notamment les grandes entreprises – sans bénéfices comparables pour les populations locales et causant des dommages massifs sur l’environnement.

Le développement du tourisme doit être basé sur des critères de durabilité, tels que la protection des ressources naturelles, la réduction concomitante des émissions de gaz à effet de serre, le respect des droits humains et l’implication des populations locales.

Promouvoir des activités durables dans la nature !

Les découvertes actives de la nature sont une base pour les loisirs et le bien-être et devraient être davantage encouragées. Avec plus de 700 Maisons, les Amis de la Nature proposent un large éventail d’hébergements à des prix socialement compatibles et des offres attrayantes pour les familles et les groupes – dans de beaux paysages se prêtant à des activités de loisirs intéressantes et facilement accessibles par les transports publics.

Des campagnes internationales, par exemple les « Sentiers Natura » ou le « Paysage de l’Année », invitent à découvrir la nature tout en prenant soin des habitats naturels ainsi que de la faune et de la flore locales.

Promouvoir des partenariats mondiaux !

Nous sommes fiers en tant qu’Amis de la Nature d’avoir des organisations membres dans plusieurs pays du Sud global. Cela nous donne l’occasion d’approfondir notre connaissance des développements mondiaux et de faire l’expérience de la diversité culturelle, de la solidarité et de l’amitié internationales. Les Amis de la Nature se sont depuis leur fondation engagés en faveur d’une société ouverte et solidaire et soutiennent ces organisations membres autant que possible.

Nous savons que de nombreux pays du Sud souffrent d’un faux développement économique basé sur l’exploitation des ressources naturelles et poussé par les pays industrialisés.

Nous nous engageons pour un partenariat mondial menant à plus d’équité et d’égalité pour toutes les populations, et nous sommes conscients que c’est la seule façon humaine d’éviter des flux migratoires massifs à l’avenir.

Soutenir la transformation de l’économie et de la société !

Nous savons que la principale cause de la dégradation de l’environnement, de la surexploitation de nos ressources, du changement climatique et des inégalités croissantes réside dans notre système économique basé sur la croissance des profits plutôt que sur l’augmentation de la qualité de vie. Ce système a conduit à une concentration de la richesse et du pouvoir entre les mains d’un petit groupe de personnes, menaçant souvent nos sociétés démocratiques.

Il est urgent de transformer notre économie et notre société, en renforçant la démocratie et en nous concentrant sur le bien commun comme base du développement durable.

Avec d’autres ONG, les Amis de la Nature travaillent à un véritable « Green Deal » se concentrant sur les humains et sur notre planète et basé sur les principes des Objectifs de développement durable de l’Agenda 2030 des Nations Unies.

Assurer la paix ! Désarmer au lieu de réarmer !

L’engagement pour la paix et le désarmement s’inscrit dans la tradition du mouvement des Amis de la Nature. Nous sommes préoccupés par les développements actuels – tels que la résurgence de sentiments et de mouvements nationaux qui n’assurent pas la paix, mais mettent plutôt l’égoïsme, le repli sur soi et l’hostilité envers les autres–, par le spectre ravivé de la guerre froide entre l’Est et l’Ouest et la menace d’un retour à un nouvel armement, voire nucléaire.

Nous appelons à une nouvelle phase de la politique de désarmement et de détente ainsi à la poursuite et l’approfondissement de la maîtrise des armements au niveau mondial. Au lieu d’investir dans l’armement, nous avons besoin d’investissements dans la protection du climat et la sécurité sociale !

Les Amis de la Nature comme force motrice du développement durable mondial

L’économie mondiale est fortement interconnectée, comme nous le vivons aussi actuellement avec la crise du Covid-19.

En vue de maîtriser les grands enjeux du 21e siècle, une étroite coopération mondiale est nécessaire entre les ONG, les syndicats, les scientifiques, les mouvements sociaux et les acteurs politiques. Notre mouvement international qui compte plus de 350 000 adhérents, sera une force motrice dans ce processus !