Contenu

Recyclons nos bouchons de liège usagés

publié le 4 avril 2016

Pourquoi récolter les bouchons de liège ?


- A la poubelle, le liège se décompose très mal.
- Le réemploi du liège peut éviter la surexploitation des plantations de chênes-liège.
- Le liège recyclé participe activement à la réduction des déchets.
- Matériau recyclable, il se laisse broyer en granulats sans perdre de ses qualités.
- Le liège en vrac présente diverses qualités :

  • isolant, léger, thermique, acoustique et ignifuge,
  • il est économique, facile d’utilisation et ne présente pas de tassement,
  • il n’est pas consommé par les insectes ou les rongeurs.

Comment stocker les bouchons ?

 

  • Les bouchons usagés doivent être collectés, de préférence dans des sacs en papier ou en plastique qui ne seront fermés que lors de votre livraison (la formation de moisissure doit être évitée).
  • Les bouchons doivent être démunis de toutes matières plastiques et métalliques.
  • Un certificat de destruction pourra être remis sur simple demande de la part des sociétés de broyage.

Que deviennent les bouchons ?


Les bouchons sont transformés en granulats de différentes tailles.

  • Mélangés à de l’argile et de la paille, ils entrent dans la fabrication de brique avec le granulat de taille supérieure. Ils sont utilisés pour rénover les maisons à colombages pour remplacer le torchis. Les murs, ainsi rénovés, seront enduits d’une première couche de granulats, et d’une deuxième couche plus fine.
  • Le liège est également infiltré sous les toits, entre les cloisons et sous les planchers. Il entre dans la composition des chapes.
  • Le liège … l’isolation acoustique et thermique la plus naturelle, durable , écologique et renouvelable. Il procure une étanchéité à l’humidité.

Qui transforme et à qui profite la vente des granulats ?

 

  • Dans le Nord : De Vlaspit (Recycork) en Belgique Brabant-Flamand, entreprise d’économie sociale, anciennement "Le Petit liège"
  • En Champagne :
    • établissement et service d’aide par le travail « Les ateliers de la Vallée » (ESAT) de Mardeuil près d’ Épernay (Marne) puis un industriel en Bourgogne. Enlèvement de la collecte gratuit.
    • Les ateliers de l’ « Outil en Main » à Troyes (Aube).
    • Diakonie Kork à Kork en Allemagne puis vers une entreprise solidaire qui restitue des rentrées financières à ce centre pour les personnes épileptiques.
  • Dans l’Est : Diakonie Kork à Kork en Allemagne (enlèvement gratuit de la collecte et délivrance d’un certificat de broyage)
  • Dans le Grand Ouest : l’association « La chaîne du Liège ». Valorisation des bouchons de liège à Totes (Seine Maritime), les rentrées financières sont destinées à deux résidences pour personnes à mobilité réduite.
  • Dans le Sud : l’association France Cancer

Bilan du challenge 2015 : « 20 ans, 20 tonnes »


Au niveau national, l’ensemble des sections Les Amis de la Nature collectent en moyenne 39 tonnes par an depuis 5 ans. 574 tonnes ont été collectées en 20 ans.
Les Amis de la Nature ont fêté les 20 ans de la collecte en lançant le défi « 20 ans / 20 tonnes », le bilan est 26 tonnes.